Tennis de table: les Nationales messieurs vont être réformées

C’est Luc Cabrera (à gauche), dirigeant de Vedrinamur, qui est à l’origine de cette future réforme.
C’est Luc Cabrera (à gauche), dirigeant de Vedrinamur, qui est à l’origine de cette future réforme. - V.L.

« L’idée ne date pas d’hier », lance Luc Cabrera. « En fait, voilà déjà deux ans et demi que l’on a présenté le projet au CA de la fédération avec Marc Ghys du Sokah Hoboken. Notre intention première était de créer une division intermédiaire comparable à la Pro B française entre la Superdivision et la première nationale.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct