Erquelinnes ferme matériellement ses frontières avec la France

La rue de France.
La rue de France. - Christophe Hennuy

Vendredi dernier, David Lavaux, bourgmestre d’Erquelinnes, demandait un renforcement des contrôles de police afin d’éviter de faire la connexion entre la Belgique et la France. De la même manière qu’à Jeumont, les ressortissants du pays voisin étaient priés de ne pas passer de l’autre côté de la frontière.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct