Les dépôts clandestins en hausse à Oupeye à cause du coronavirus

La fermeture des recyparcs pour cause de confinement entraîne une hausse des dépôts sauvages.
La fermeture des recyparcs pour cause de confinement entraîne une hausse des dépôts sauvages. - TVA

Ce n’est déjà pas facile à endiguer en temps normal, mais avec la période difficile que nous vivons actuellement, Oupeye a constaté une recrudescence des petits dépôts clandestins. Depuis mercredi, et l’annonce de la fermeture de recyparcs, les ouvriers communaux ont déjà répertorié une petite vingtaine de tas, abandonnés dans les campagnes.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct