Même s’il s’en défend, Dany sort la 1re BD post #MeToo

Dany (à gauche) et Denis Lapière ont concocté une très intéressante histoire de vengeance
Dany (à gauche) et Denis Lapière ont concocté une très intéressante histoire de vengeance - Dupuis

« Je comprends que vous le disiez », intervient-il, « mais ce n’est pas tout à fait exact. Denis Lapière m’a proposé ce scénario il y a 4 ans, à une époque où on ne parlait ni de Weinstein ni de #MeToo. Et Paul, le héros n’a rien à voir avec la prédation sexuelle. Il n’use pas de rapport de domination.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct