Boxe: Cinq titres francophones pour le BT Bellini

Thomas Anong a une fois de plus été impressionnant.
Thomas Anong a une fois de plus été impressionnant. - D.R.

En plaçant cinq boxeurs en finale, Douglas Bellini visait secrètement le sans-faute.

Mission presque réussie puisqu’ils sont quatre à avoir décroché le titre francophone. « Pour Nicolas Durigneux, le combat était très serré et la pièce aurait pu tomber de son côté », explique le coach. « Ça montre que le niveau était relevé. »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct