Nosbau se sépare, mais les francophones ne rejoignent personne

Ce sera bientôt la toute fin de Nosbau.
Ce sera bientôt la toute fin de Nosbau. - F.P.

ÖWOB et Nos Cités. Voilà ce que va devenir la société de logement Nosbau. Les communes germanophones et francophones sont en effet tenues de se séparer. La scission partielle devrait être entérinée le 12 mars lors de la prochaine assemblée générale.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct