Amay (P2A) va devoir repartir de zéro

Jean-François Scarpinati.
Jean-François Scarpinati. - S.G.

Cela n’inquiète pourtant pas spécialement Jean-François Scarpinati. « Je m’y attendais quelque peu. Je savais que Stéfano irait voir ailleurs, que Nicolas avait reçu une belle proposition de Hannut et qu’avec son boulot, cela devenait compliqué pour Adrien Carlozzi de poursuivre à ce niveau. Quant à Adrien Jespers, c’était prévu depuis un long moment qu’il mettrait un terme à sa carrière.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct