Les 60 travailleurs de Tortolani, en faillite, licenciés

Pas question de lanterner, si on veut sauver les emplois.
Pas question de lanterner, si on veut sauver les emplois. - J.D.

Les deux curateurs ont remis aux travailleurs leurs documents sociaux. « Cette procédure vise à sécuriser les droits des travailleurs afin de leur permettre notamment d’accepter un nouvel emploi sans craindre une perte de leurs droits, en tout ou partie », précise Salvador Alonso Merino, secrétaire permanent CSC Bâtiment, Industrie & Énergie.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct