Accusé de harcèlement sur son ancienne coiffeuse à La Louvière

La coiffeuse se dit harcelée
La coiffeuse se dit harcelée - Photo prétexte S.P.

Patrice allait depuis des années à ce salon de coiffure. Lorsque RA y est engagée, ils se parlent, il apprécie son amitié. Lui le jure: il n’a jamais eu d’arrière-pensée envers celle qui de surcroît était enceinte. Il lui offre un cadeau à la naissance du bébé. Elle, lui confie ses difficultés financières, à payer son loyer… Il lui prêtera 700 euros au moins. Lui, parle de presque 1300 euros.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct