Erivelton Paulo Di Silva (Solières): «On n’a rien vu de moi»

Erivelton Da Silva a pris des coups.
Erivelton Da Silva a pris des coups. - S.G.

Ils ne sont parvenus qu’exceptionnellement à mettre le nez dans le rectangle visiteur en raison d’une impossibilité à construire le jeu. « On ne parvenait pas à jouer un foot posé, on a balancé plus qu’autre chose et l’on jouait trop bas », signale Erivelton Paulo Da Silva, le néo-Soliérois. « Le coach nous voulait conquérant, on a fait tout l’inverse sur le terrain. »

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct