Plus de 1.000 fermes ont disparu dans le Pays Noir depuis 1980

Plus de 1.000 fermes ont disparu dans le Pays Noir depuis 1980
ISOPIX

Les chiffres officiels, émanant de la Fédération des Jeunes Agriculteurs, font froid dans le dos par leur ampleur. Dans les deux plus grandes villes de la région, à savoir Châtelet et Charleroi, le nombre d’exploitations a été divisé par cinq. À Farciennes, elles ont même carrément disparu de la carte. Mais même dans les zones plus rurales, la situation se révèle catastrophique.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct