Montignies-sur-Sambre: jugement reporté pour un égorgement

Maître Bouchat avait plaidé la suspension du prononcé.
Maître Bouchat avait plaidé la suspension du prononcé. - Belga

Les faits remontent au 14 août 2014. Ce jour-là Antonio a égorgé son vieil ami Lahoucine Bordo dans sa voiture. Il a ensuite abandonné sa voiture ensanglantée avec son ami très grièvement blessé à bord, dans le garage de la maison de ses parents.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct