Liège: poursuites irrecevables car il est atteint d’Alzheimer

Photo d’illustration.
Photo d’illustration.

Le prévenu était poursuivi pour avoir commis des faits de viols et d’attentats à la pudeur entre 2008 et 2013. Il avait commis ces faits sur sa petite-fille alors qu’elle était âgée de 5 à 12 ans. Mais en 2014, le prévenu avait développé la maladie d’Alzheimer. Il n’avait jamais pu être entendu par les enquêteurs pour s’expliquer sur ces faits.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct