La harpiste Juliette Gauthier en concert à Soignies

La jeune fille évolue à l’IMEP.
La jeune fille évolue à l’IMEP. - D.R.

Juliette Gauthier n’a que cinq ans lorsqu’elle touche pour la première fois une harpe du bout des doigts. Très rapidement, et sans jamais changer d’avis, la tête blonde qu’elle est alors crie à qui veut l’entendre qu’elle fera de cette passion naissante son métier : « Je viens d’une famille de musiciens.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct