Coca-Cola retourne chez Intermarché

Coca-Cola retourne chez Intermarché

Le tribunal a en effet affirmé que le « refus de vente et de livraison depuis le 1er janvier » de la part de Coca-Cola constituait un « abus de position dominante ». La grande marque américaine devra donc réapprovisionner les magasins français et ce, aux conditions contractuelles de 2019 au niveau des prix, sous peine d’une astreinte de 460.000 euros par jour de retard.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct