Voici les maisons de repos les moins chères de Wallonie

Voici les maisons de repos les moins chères de Wallonie

Nous commencerons par un chiffre livré par l’AviQ, l’Agence wallonne pour une vie de qualité. En 2017, 4,6 % des résidents des maisons de repos bénéficiaient en de l’aide financière du CPAS pour payer leur séjour. Ce qui constituait une légère hausse par rapport à l’année précédente (4,4 %).

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct