Condamné pour avoir tiré en l’air lors d’un mariage turc à Visé

L’auteur a argumenté avoir agi dans un contexte festif.
L’auteur a argumenté avoir agi dans un contexte festif. - FB

C’est le 3 mars 2018 que le prévenu avait célébré le mariage d’un proche, à Visé, en tirant des balles (à blanc, d’après les cartouches) en rue. La police de la Basse-Meuse avait été appelée sur les lieux, mais cela n’avait pas duré longtemps et il n’y avait plus personne quand elle était arrivée.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct