L’usurpateur de l’identité de plus de 30 adolescentes sera rejugé

L’usurpateur de l’identité de plus de 30 adolescentes sera rejugé
DR

Le prévenu avait été condamné à une peine de 4 ans de prison ferme mais le parquet, qui avait initialement requis une peine de 6 ans et une mise à disposition du tribunal de l’application des peines, avait fait appel du jugement.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct