Sainte-Ode: il la menace pour qu’elle lui fasse une gâterie

Me Neuville défend le prévenu.
Me Neuville défend le prévenu. - R.G.

18 mois de prison avec la possibilité d’un sursis probatoire. C’est la peine requise par le ministère public à l’encontre d’un prévenu d’origine flamande mais qui réside depuis longtemps à Sainte-Ode. À quelques mètres de lui, sur le banc des parties civiles, une jeune fille, qui n’est autre que la fille de ses voisins.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct