«Le coéquipier de Maxime Pans est à son chevet tous les jours»

«Le coéquipier de Maxime Pans est à son chevet tous les jours»

Il y a un mois, jour pour jour, Maxime Pans et son co-équipier se dirigeaient vers la rue de Visé, à Jupille. Le duo devait procéder au contrôle de Jean-Yves Discry, un homme qui se trouvait dans sa voiture, mal-stationnée de surcroît, et qui ne semblait pas dans son état normal. Alors que Maxime fouillait le suspect, ce dernier a fait usage d’une arme à feu. Maxime a été touché à la tête.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct