Givry: Eric Picart prend la défense de Jonathan Schinckus

Eric Picart.
Eric Picart. - J-P.L.

Après cinq défaites de rang, il était temps pour Givry d’engranger. Pour prendre un peu d’air au classement général et puis surtout pour faire le plein au niveau moral. Une semaine après ce précieux succès contre les Sangliers de Durbuy, il est l’heure de confirmer pour les Canaris. « Avant la confirmation, il y a la communion, non ? », plaisante Eric Picart.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct