Le TEC recrute d’urgence et engagera 200 chauffeurs l’an prochain

Le TEC recrute d’urgence et engagera 200 chauffeurs l’an prochain
V.Lorent

« Le taux d’échec à nos examens, soit le permis de conduire un bus et le certificat de capacité, est élevé alors que nous avons déjà fait un tri lors des entretiens d’embauche et que nous les avons formés dans nos propres auto-écoles », constate Stéphane Thiery, directeur marketing de l’Opérateur de transport de Wallonie, le nom administratif du TEC. L’OTW peine à recruter.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct