Des messages «collés» à Liège pour dénoncer les féminicides

Des messages «collés» à Liège pour dénoncer les féminicides

« Elodie, 30 ans, battue puis assassinée par son compagnon, 2e féminicide ». Vous avez peut-être remarqué ces messages, en lettres noires peintes sur des feuilles blanches et collés aux murs, en vous promenant à Liège, ce mercredi.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct