Eddy Michel: «Il avait confié avoir des pensées horribles»

Eddy Michel: «Il avait confié avoir des pensées horribles»

La directrice de l’établissement a évoqué une personne discrète, mais bien intégrée. Elle avait constaté, depuis la séparation avec Madeleine, qu’il était plus nerveux, plus vite énervé. Puisque les élèves de l’établissement peuvent avoir des comportements imprévisibles et qu’il était plus irascible, il avait alors été demandé qu’il ne soit pas seul chargé d’un groupe.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique La Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct