Découvrez l’Andalousie, un joyau d’histoire

Photos
La place d’Espagne à Séville.
La place d’Espagne à Séville. - G.F.

Nichée au sud de l’Espagne, l’Andalou sie est une région riche. Riche en patrimoine, riche en histoire, riche en paysages très diversifiés…

A bord de la Belle de Cadix.
A bord de la Belle de Cadix. - G.F.

Berceau du flamenco, elle est l’une des destinations phares, prisée par le tourisme. À elle seule, avec ses plus de 87.000 km², elle est plus vaste que notre petite Belgique. Elle est également le lien entre l’Afrique et l’Europe. Située entre la mer Méditerranée et l’Océan Atlantique, elle bénéficie d’un climat agréable avec des étés secs et chauds et des hivers doux. Il y fait beau plus de 300 jours par an et est la région la plus chaude de l’Espagne !

G.F.

Que demander de plus ? Facilement accessible par avion depuis chez nous, elle invite à l’évasion, tantôt dans les montagnes, tantôt sur ses plages ou dans ses centres urbains anciens ou modernes. Et pourquoi ne pas parcourir le triangle d’or andalou (Séville-Cordoue-Grenade) à bord d’un bateau.

Elle peut accueillir 160 passagers.
Elle peut accueillir 160 passagers. - G.F.

Le commandant de bord vous emmène sur le Guadalquivir.
Le commandant de bord vous emmène sur le Guadalquivir. - G.F.

C’est en tout cas, ce que propose depuis 2005, la société CroisiEurope. Au départ de Séville et pendant 7 jours, les passagers sont invités à découvrir cette région reconnue comme la deuxième communauté autonome d’Espagne. Son paysage s’étend sur des immenses cultures d’oliviers, des rizières à perte de vue… 20 % du sol andalou est du domaine nature l.

Un accueil à bord de la Belle de Cadix.
Un accueil à bord de la Belle de Cadix. - G.F.

Au fil de la navigation, des surprises...
Au fil de la navigation, des surprises... - G.F.

Sur le Guadalquivir.
Sur le Guadalquivir. - G.F.

Le long du fleuve...
Le long du fleuve... - G.F.

Au détour du fleuve.
Au détour du fleuve. - G.F.

Sur le bateau.
Sur le bateau. - G.F.

Une partie maritime.
Une partie maritime. - G.F.

À chaque ville, son passé…

C’est dans la capitale andalouse que notre périple fluvial commence.

Les parcs de Séville.
Les parcs de Séville. - G.F.

C’est là que se trouve le Guadalquivir , le seul fleuve navigable de l’Espagne malheureusement, il ne l’est plus après cette ville. Le centre historique de Séville est surplombé d’une immense cathédrale, la plus grande du monde. Elle a été bâtie sur l’ancienne mosquée. Son clocher renferme d’ailleurs l’ancien minaret. Cette cathédrale abrite également le tombeau de Christophe Colomb.

Le tombeau de Christophe Colomb.
Le tombeau de Christophe Colomb. - G.F.

Elle accueille les mariages royaux et possède pas moins de 46 chapelles. La messe y est toujours célébrée chaque matin et son autel en or ne vous laissera pas de marbre. Outre ce monument majestueux, la place d’Espagne reste l’un des incontournables.

A Seville.
A Seville. - G.F.

Elle a été conçue pour l’exposition ibéro-américaine. Elle recouvre près de 50.000 m² dont 31.000 représentent la place en elle-même. Et enfin, il est impossible de passer par la capitale andalouse sans visiter l’Alcazar, le palais royal reconnu patrimoine mondial de l’humanité depuis 1987. Séville est une ville très verte composée de nombreux parcs où il fait bon se perdre à l’ombre des arbres pour esquiver un peu la chaleur.

Au détour d’une place de Seville.
Au détour d’une place de Seville. - G.F.

> CroisiEurope organise cette croisière à taille humaine tout au long de l’année depuis plus de 10 ans ! Au fil de la croisière, des excursions incluses dans le prix sont proposées. Un guide vous accompagnera pour vous révéler les secrets. La « Belle de Cadix », le bateau fluvio-maritime qui vous emmène, peut accueillir environ 160 passagers. La navigation n’est pas prédominante et la plupart des trajets se font en bus. Toutes les infos sur www.croisieurope.be

A la barre
!
A la barre ! - G.F.

Sur le bateau...
Sur le bateau... - G.F.

Coucher de soleil à bord de la Belle de Cadix.
Coucher de soleil à bord de la Belle de Cadix. - G.F.

Chrétiens et Musulmansont bâti des empires

Mercredi, Septembre 18, 2019 - 10:52

L’Alhambra accueille des millions de visiteurs chaque année.
L’Alhambra accueille des millions de visiteurs chaque année. - G.F.

Cordoue et Grenade sont des villes bien représentatives du passé musulman et chrétien de l’Andalousie.

Cordoue...

Là où les civilisations se sont côtoyées pendant des siècles. S’il y a bien un lieu en Andalousie où la culture musulmane, le passé arabe sont toujours bien présents, c’est à Cordoue.

La cathédrale-mosquée de Cordoue.

La ville a ainsi été reconnue au patrimoine mondial de l’Unesco et un véritable joyau. Elle était la capitale de l’Andalousie pour les Romains.

Un lieu exceptionnel à Cordoue.

A l’intérieur de la Mezquita.

La cathédrale de Cordoue.

Elle le sera aussi pour les Musulmans. Leur héritage est omniprésent et la Mezquita (grande mosquée) en est la preuve par excellence. Dès l’entrée dans la ville, on est attiré par cette prouesse architecturale. Cette dernière a été érigée par les Musulmans et a subi trois agrandissements en deux siècles avant la reconquête par les Chrétiens qui l’ont transformée en église. Après quelques pas à l’intérieur, on est plongé dans l’histoire espagnole, des centaines d’arches bicolores vous emmènent au fil des salles. Le Guadalquivir coule à Cordoue mais y est non navigable, dommage…

Dans la ville de Cordoue.

Les ruelles de Cordoue...

Dans la cathédrale de Cordoue.

Un autre incontournable de ce passé musulman est sans nul doute, l’Alhambra de Grenade.

Les jardins de l’Alhambra.

Les jardins de l’Alhambra.

Un lieu de promenade l’Alhambra.

Cette grande forteresse aux murs rouges surplombe la cité. Ses palais, ses jardins dominent la ville.

Promenade dans les jardins.

L’Alhambra, à voir une fois dans sa vie.

Le palais de Charles Quint.

Dans chaque recoin, dans chaque bâtiment, dans chaque espace vert, les deux cultures religieuses se côtoient. C’est là, que Charles Quint y a construit son palais avant de l’abandonner inachevé. C’est aussi le monument le plus visité d’Europe !

L’Alhambra...

L’effet miroir de l’Alhambra.

Il faut s’y balader, découvrir les points de vue, les plantations, les mosaïques, les effets miroirs dans les points d’eau. Un lieu magique, un peu hors du tumulte de la ville, pas des touristes !

Toujours les jardins de l’Alhambra.

L’Alhambra...

Dans les jardins de l’Alhambra.

Parce que les conquêtesde Colomb ont marqué

Mercredi, Septembre 18, 2019 - 11:01

Cadix, une ville fortifiée.
Cadix, une ville fortifiée. - G.F.

Le célèbre navigateur Christophe Colomb a laissé des traces en Andalousie. Cadix était son point de départ, dans la province de Huelva, ses caravelles ont été reproduites. Véritable coup de cœur, la ville de Cadix est aussi belle le jour que la nuit.

Cathédrale de Caix by night.

Le monument en hommage à la constitution.

Elle se situe à une trentaine de kilomètres de l’embouchure du Guadalquivir. C’est de cette ville que Christophe Colomb a entamé trois de ses voyages. Elle est aussi considérée comme la plus vieille ville d’Occident. Les commerçants venaient des quatre coins du monde pour négocier et ce, grâce à son port.

La cathédrale de Cadix.

Le long de la mer à Cadix.

Du front de mer, on aperçoit les anciennes fortifications de cette ville entièrement entourée d’eau. En effet, elle attirait les convoitises des pirates de par son statut économique. De la plage, le château de San Sebastian et son phare sont visibles, un moment magique à vivre au moment du coucher du soleil.

Le château.

La ville abrite un monument remarquable, là où la Constitution espagnole a été rédigée en 1812. Sans nul doute, sa cathédrale au dôme jaune et construite pas trop haute pour qu’elle ne se voie pas de l’Atlantique, vous séduira. Ses petites rues invitent à se perdre, à découvrir, à faire la fête avec les habitants. Pour y accéder, le bateau longe des réserves naturelles où de nombreux oiseaux migrateurs (flamands roses, cigognes) s’arrêtent.

Votre périple en Andalousie vous emmènera également dans la province de Huelva à la découverte du musée des caravelles de Christophe Colomb.

Les caravelles de Christophe Colomb.

Dans les caravelles.

Les abords des caravelles.

Trois reproductions de La Niña, La Pinta et La Santa María, les trois bateaux qui ont permis au navigateur ses différents périples.

Le travail sur les caravelles.

Les trois caravelles reconstituées.

Le monastère de la Rabida.

À quelques pas de là, est érigé le monastère franciscain de la Rabida, un lieu à maintes reprises visité par l’explorateur avec sa grande expédition.

Dans le monastère.

Au monastère de la Rabida.

Les chevaux, un vrai patrimoine

Mercredi, Septembre 18, 2019 - 11:12

Un dressage et un élevage 
de taureaux.
Un dressage et un élevage de taureaux.

Passer par l’Andalousie, c’est découvrir les traditions, le folklore. Le voyage vous conduira dans l’un de ces élevages de taureaux de compétition à Jerez de la Frontera. Des bêtes élevées pour les corridas dans un milieu naturel et entourées par des chevaux. La visite de cette Ganaderia permet de comprendre cette culture du taureau. C’est aussi à Jerez que se trouve l’École Royale Andalouse d’Art Équestre.

Les chevaux andalous sont connus pour leur élégance, leur agilité, leur prestance… La visite d’une hacienda typique est prévue. La Isla Minima, située le long du Guadalquivir a accueilli le tournage du film « La folie des grandeurs  » avec Louis De Funès. Un lieu hors du temps, entouré de rizières, où vous pourrez découvrir un spectacle musical dans un édifice exceptionnel, digne d’une carte postale.

Vous découvrirez également les rizières s’étendant à perte de vue.

Les rizières.

Les rizières...

Durant ce voyage, une visite des caves Osborne est organisée. Le vin de Xérès.

Dans les caves chez Osborne.

Dans les caves chez Osborne.

Les chevaux et taureaux

Chargement
Tous

En direct

Le direct