Terrorisme: Liège va sécuriser le Carré et la place St-Lambert

L’objectif
? Remplacer les moyens de fortune utilisés aujourd’hui.
L’objectif ? Remplacer les moyens de fortune utilisés aujourd’hui. - Isopix

Le 29 mai 2018, Liège était la cible de son premier attentat terroriste, perpétré par Benjamin Herman. Deux ans plus tôt, c’est Nice qui était frappée de plein fouet, quand une attaque au camion-bélier avait 86 morts et plus de 450 blessés sur la Promenade des Anglais.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct