Vincent Taloche rend hommage à Bourvil

Et ben dites-donc ! Y a un air de famille, non
?
Et ben dites-donc ! Y a un air de famille, non ? - D.R.

Sans Bourvil, raconte-t-il, il n’y aurait jamais eu de «Frères Taloche»...

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.
Vous ne voulez pas découvrir le nouveau site de la Meuse ni suivre en continu toute l'information de votre région pour seulement 1€ par mois ?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be
Tous

En direct

Le direct