Fusillade de Liège: «On doit redoubler de vigilance»

Maxime Pans est dans un état critique. La rue de Visé à Jupille. Christian Beaupère, chef de corps.
Maxime Pans est dans un état critique. La rue de Visé à Jupille. Christian Beaupère, chef de corps. - PH.B.

Salle comble à l’Hôtel de police de la rue Natalis, à Liège, ce lundi après-midi. Toute la presse belge était présente pour entendre le chef de corps de la police de Liège, Christian Beaupère.

Un chef de corps déjà fortement marqué par les assassinats des deux policières liégeoises, Soraya et Lucile, sur le boulevard d’Avroy le 29 mai 2018.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct