Soignies: les travailleurs veulent reprendre eux-mêmes Durobor!

Les travailleurs de Durobor veulent reprendre eux-mêmes l’usine.
Les travailleurs de Durobor veulent reprendre eux-mêmes l’usine. - D.C.

Ils sont cinq à ce stade. Avec d’autres déjà prêts à les suivre derrière. Cinq travailleurs de Durobor qui ont tous perdu leur emploi en avril dernier, lorsque la gobeleterie historique de Soignies a fait aveu de faillite.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct