Hubeaux (Verlaine): «Je ne veux plus passer à La Tribune»

Hubeaux (Verlaine): «Je ne veux plus passer à La Tribune»

Depuis son arrivée au stade des Six Bonniers en provenance de Loyers, en 2016, Maxence Hubeaux avait habitué les observateurs à une moyenne de 3 ou 4 buts par campagne. Cet été, le médian offensif semble métamorphosé. Lors de chaque rencontre de coupe de Belgique, il a pris l’habitude d’inscrire son petit but. Celui de dimanche, à Namur, a d’ailleurs offert la qualification à ses couleurs.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct