Jean-Denis Lejeune fait ses cartons et cherche un nouveau travail

Jean-Denis Lejeune en fin de contrat chez Greoli
Jean-Denis Lejeune en fin de contrat chez Greoli - Sophie Kip

Il n’y aura donc plus de ministre humaniste à aucun niveau de pouvoir. Les employés de cabinet retournent à leurs précédentes occupations. Pour certains, c’est un retour à l’administration. Pour d’autres, c’est un retour vers nulle part. Le cdH, privé de précieuses dotations publiques suite à son cuisant échec électoral, n’a même pas la possibilité de les recaser dans le parti.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct