Attaque d’un distributeur à Visé: il restait 300 g. d’explosifs

Attaque d’un distributeur à Visé: il restait 300 g. d’explosifs

Étant donné la quantité encore importante d’explosifs sur les lieux, les services de déminage de l’armée ont été appelés en renfort. De même que des policiers supplémentaires des zones de Herstal et de Beyne-Fléron-Soumagne. Ceux-ci ont dressé un important périmètre de sécurité et ont complètement évacué les habitations entre les numéros 15 et 40 du boulevard des Arquebusiers.

Découvrez l'abonnement numérique LaMeuse à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct