Seraing: le projet de l’Eros Center n’est pas tout à fait mort

Seraing: le projet de l’Eros Center n’est pas tout à fait mort
TVA

A la suite de cette décision, près de huit années de travail avaient ainsi été réduites à néant. Et on croyait que le bâtiment, qui devait prendre place à l’angle des rues Marnix et Bruno, sur le lieu dit de « la Cour des Miracles » n’allait jamais voir le jour. Il devait notamment accueillir 102 travailleuses, 34 chambres au rez-de-chaussée, des bureaux et du parking.

Découvrez l'abonnement numérique la Meuse pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.
Vous ne voulez pas découvrir le nouveau site de la Meuse ni suivre en continu toute l'information de votre région pour seulement 1€ par mois ?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be

Découvrez l'abonnement numérique la Meuse pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.

Vous ne souhaitez pas profiter de notre offre à 1€ par mois?
Continuez à lire l'actu sur Sudinfo.be

 
Tous

En direct

Le direct