Bloquages routiers en Wallonie: le point région par région

Plusieurs dizaines de personnes bloquaient, vendredi matin, l’entrée du site de la raffinerie Total Petrochemical à Feluy. Ces personnes se sont regroupées à l’entrée du site vendredi tôt le matin, a expliqué Bénédicte Poll, bourgmestre de Seneffe. Les manifestants bloquent l’accès des camions au site.

«La circulation est quelque peu ralentie à cet endroit», précise la bourgmestre. Les manifestants distribuent des tracts aux automobilistes qui passent par là.

A Feluy
A Feluy - C.P.

A Feluy
A Feluy - C.P.

La police fédérale a par ailleurs précisé que l’action n’a aucune conséquence sur la circulation autoroutière, la E19 étant située à proximité de cette raffinerie.

A Namur, une dizaine de personnes bloquent le dépôt de la société distributrice de mazout, Proxifuel, à Wierde, indique la police de Namur. Les protestataires sont arrivés dès jeudi soir et ont passé la nuit sur place. Le blocage devrait se poursuivre toute la journée.

Seuls les camions livrant des carburants routiers sont bloqués. Ceux transportant du mazout de chauffage ne sont pas impactés.

La police précise que l’action se déroule dans le calme et est donc tolérée. Des conditions ont cependant été imposées, notamment qu’il n’y ait pas de perturbations sur la RN4, située à proximité du dépôt.

La société Proxifuel n’a pas encore réagi et aucune plainte n’a été déposée.

A Tertre, il y a aussi une tentative de blocage, mais il n’y a pas assez de participants. Vers 10h30, ils n’étaient que trois...

Plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées à Sclessin et à Wandre durant la nuit de jeudi à vendredi.

Des palettes en bois ont été installées afin de bloquer l’accès aux camions-citernes. La police s’est rendue sur place pour veiller au bon déroulement de la manifestation. À 11h30, plus d’une centaine de personnes se trouvaient encore aux différents ports pétroliers liégeois.

La police de Liège est toujours sur place pour garantir la sérénité d’éventuels débats.

Les dépôts bloqués

– Le dépôt Total de Feluy (Seneffe)

A Feluy
A Feluy - C.P.

– Le dépôt Total de Wandre (Liège)

A Wandre
A Wandre

A Wandre
A Wandre

– Le dépôt Proxyfuel de Wierde (Namur)

A Wierde, le dépôt est bloqué depuis ce jeudi soir
A Wierde, le dépôt est bloqué depuis ce jeudi soir - DR

Des actions prévues dans toute la Wallonie

Cette mobilisation est née d’un ras-le-bol provoqué par la hausse importante du prix des carburants. Des actions sont prévues dans toute la Wallonie, à Tournai, Tertre, Gerpinnes, Walcourt, Charleroi, Wandre, Namur, Vance, Arlon ou Sterpenich. « Nous sommes toujours déterminés, rien n’a changé ces dernières heures ! »

Vendredi, Novembre 16, 2018 - 08:19

Par R.I.

«Pas d’action d’envergure sans embêter les gens»

Alexandre Oden est, en quelque sorte, le porte-parole d’un mouvement qui pousse un peu partout, de façon quelque peu anarchique. C’est lui qui a créé un groupe Facebook incitant à bloquer les dépôts de carburant. « Ce n’est pas possible de faire une action d’envergure sans embêter les gens. On veut surtout embêter l’État. Le but c’est de toucher à leur argent, vu qu’ils touchent au nôtre. Notre action durera jusqu’à ce qu’on ait une réaction du gouvernement ! On a défini plusieurs jours au départ car il faut trois jours pour que la Belgique soit à sec au niveau carburant. Avec les 7 dépôts qu’on a choisis, la Belgique sera vite bloquée », estime-t-il. A-t-il eu des contacts avec des officiels ? A-t-il noté des tentatives de pressions ?

« On a appris que les autopompes de la police ont déjà été chargées », indique M. Oden. « On nous a dit que c’était simplement la procédure. On a aussi appris qu’en France, les mandats avaient déjà été préparés pour les huissiers. Nous sommes déterminés. Nous avons même un plan B si les forces de l’ordre nous empêchent de mener les actions prévues. »

Police mobilisée

Du côté de la police, on n’est pas très prolixe et on ne donne, bien sûr, aucune indication sur les effectifs, par exemple. « Des effectifs spécifiques sont prévus, aussi dans les zones locales », explique le porte-parole de la police fédérale. « Nous restons très attentifs et nous pouvons vous assurer que nous ferons le nécessaire pour éviter tout incident. »

Notre sélection vidéo
Chargement
Tous

En direct

Le direct