Première wallonne à Seraing : l’inhumation en urne biodégradable

Le cimetière accueille désormais des cendres.
Le cimetière accueille désormais des cendres. - Thomas Van Ass

« Ici, les cendres des défunts pourront soit être inhumées en columbarium, soit dispersées sur une aire en pelouse ou en galets, soit être inhumées en cavurne », explique l’échevine.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Meuse ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct