Verviers vue par des journalistes d’ailleurs

Verviers vue par des journalistes d’ailleurs

Simon-Pierre Nothomb découvre les visuels Ville des mots (N.L.)

12 journalistes de l’aile belge de l’Union de la Presse Francophone ont passé leur vendredi à Verviers. Une visite spéciale dans le cadre de “ Verviers ville des mots ” mais aussi une grande première pour Simon-Pierre Nothomb, oncle d’Amélie et ex-grand reporter.

Rédaction en ligne

Publié le 19/03 à 06h55

“ Verviers pourrait être la capitale d’un de ces nouveaux petits pays qui émergent ça et là dans le monde. Les bâtiments sont princiers, c’est splendide ”. Simon-Pierre Nothomb ne tarit pas d’éloge à l’égard de Verviers. Pour cet ex-grand reporter retraité qui a voyagé à travers le monde, Verviers n’était que “ cette ville perdue derrière Liège où je n’étais jamais allé ”. Depuis vendredi, son opinion sur Verviers a changé.

Avec onze autres journalistes venus de Liège, Bruxelles et même Ostende, il est venu visiter la ville des mots. Logique puisque Simon-Pierre Nothomb est vice-président de l’UPF (Union de la Presse Francophone), une association qui a pour but de promouvoir l’usage du français dans les médias. Cette visite annonce peu à peu la fin des festivités de la langue française. Les lauréats des concours seront proclamés dimanche à 15 heures en l’église St-Remacle. Les textes des lauréats seront regroupés, avec l’aide de l’écrivain verviétois Arnold Couchard, dans un livret qui sera diffusé le 23 avril, journée mondiale de la lecture

>Programme de ce week-end

- Spectacle de « Lili et les escargots « au Grand Théâtre samedi et dimanche à 15 heures.

- Concours épellation à l’hôtel Verviers samedi à 14 h 30

- Visite guidée en wallon de l’ancien canal des usines samedi à 17 h à la chapelle St-Anne

- Concert du « Quatuor Fluviares « dimanche à 16 h à l’église St-Remacle