Mouscron: sur le toit du monde avec du chocolat

Le Mouscronnois entend développer un projet.

Le Mouscronnois entend développer un projet.
    A plus de 5.000 mètres d’altitude, dans des conditions très difficiles, Louis-Philippe Loncke, Norbert Eggermont et Joseph de Mahieu, ont fait connaître leur projet d’hôpital mobile et le chocolat belge au monde entier...

    J.K.

    C’était un pari un peu fou, mais il en a l’habitude désormais, que Louis-Philippe Loncke, accompagné cette fois de deux comparses, a réussi il y a de ça une dizaine de jours. Pour faire connaître un projet d’hôpital mobile au Népal, ils ont décidé d’organiser une dégustation de chocolat. Jusque-là, rien de très original direz-vous. Sauf que celle-ci s’est déroulée à 5.350 mètres d’altitude, au pied du mont Everest. “ Nous avons voulu réaliser quelque chose de fort et d’unique pour faire connaître ce projet. C’était une expérience vraiment géniale et nous sommes tous les trois heureux d’avoir accompli notre mission ”, explique Louis-Philippe Loncke, initiateur du projet “ Chocolate Sherpa ”.

    Cette escapade gourmande, Louis-Philippe, Norbert et Joseph ne l’ont pas fait pour le fun. “ L’objectif de ce périple était de récolter des fonds pour le projet d’un hôpital mobile au Népal en créant un événement au pied de l’Everest. Pourquoi là? Pour que tout le monde en parle et se souvienne. C’est un projet qui me tient à cœur car, cette population en a grandement besoin. Cet hôpital apportera une aide médicale et chirurgicale aux Népalais qui vivent dans des endroits très retirés et inaccessibles en voiture. Cet hôpital mobile s’installera durant un mois dans ces villages. Il permettra de soigner 5.000 personnes et d’en opérer environ 250 par an. Si nous avons voulu apporter notre contribution à ce projet, c’est parce que le matériel (250.000€) et les mois de campagne coûtent très chers (50.000€). Espérons que cela aura servi à ce qu’il puisse se réaliser. ” Pour connaître l’évolution de l’expédition:

    http://chocolate-sherpa.blogspot.com