Les supporters du Standard appellent à voter

Les Ultra Inferno et le PH4 ont déployé des banderoles samedi.

Les Ultra Inferno et le PH4 ont déployé des banderoles samedi.
    Dans six jours, tous les Liégeois, sont appelés à aller voter pour répondre à la question “ Liège doit-elle être candidate au titre de capitale européenne de la culture en 2015 ”. La Meuse entame une série d’une semaine sur l’importance de se rendre aux urnes.

    Rédaction en ligne

    Et ce sont les sportifs qui entament cette série avec l’action spectaculaire qu’ont réalisée samedi soir à Sclessin deux clubs de supporters du Standard.

    Deux minutes avant l’entame du match Standard-Tubize, lors de l’entrée des joueurs sur le terrain, le club des “ Ultra Inferno ” situés dans la tribune T3 (côté terril), ont déployé un énorme drapeau avec le Torè liégeois et une banderole affichant “ Liège capitale de la culture européenne ”.

    De suite après, les supporters du PH4, situés dans la Tribune 4 d’en face (côté Meuse) leur ont répondu en déployant une autre banderole sur laquelle il était écrit: “ Allons voter ” avec le cri de ralliement des suppoters du Standard: “ Tous ensemble le 22/02/09 ”

    À leur manière, les sportifs ont voulu ainsi s’associer à cet élan populaire. Car eux aussi estiment qu’il s’agit là d’une réelle opportunité pour faire parler de Liège à l’étranger, comme le fait régulièrement le Standard.

    “ On trouve cette initiative citoyenne courageuse et on avait envie d’y participer, explique Didier, le responsable du PH4. Ca nous permettait aussi de briser ce cliché entre les “ footeux-buveurs de bière ” et les “ culturels intellos ”. Les sportifs aussi s’intéressent à la culture, surtout régionale. Il y a plein d’artistes qui, grâce à Liège 2015, pourront sortir des caves pour se montrer au grand jour. ”

    Pourquoi Mons et pas Liège?

    Son homologue des Ultra Inferno ne parle pas autrement: “ L’initiative est saine et ultra-démocratique. On la soutient en utilisant le football qui est le sport le plus médiatisé. On ne voit pas pourquoi Liège n’aurait pas le droit de poser sa candidature. On a autant de richesses culturelles à montrer que Mons. Et Liège possède une histoire beaucoup plus riche. ”

    Grâce à cette animation et à la distribution de tracts aux entrées du stade, beaucoup de Liégeois “ qui ne savaient pas encore ” ont été mobilisés.