Dan Miller se met à nu au “ Bouche à Oreille ”

Dan Miller se met à nu au “ Bouche à Oreille ”

Des dessins conçus par Abdel Bouzbiba, auteur bd-illustrateur.

C’est l’histoire de la rencontre inévitable entre un endroit et un artiste aussi intimistes l’un que l’autre. Un groupe réduit à sa plus simple expression, une salle plongée dans l’obscurité, des dessins conçus et projetés en direct sur un écran,... bref un moment d’exception.

christophe van impe

Publié le 18/01 à 23h37

Cet endroit, c’est le “ Bouche à Oreille ”, à Etterbeek. Une somptueuse salle de spectacles, dans un ancien couvent. Un lieu feutré et chaleureux avec des rideaux rouges qui auraient pu servir de décor dans n’importe quelle scène onirique d’un film de David Lynch. Il y a peu, on a pu y découvrir Birdpen, le groupe composé de deux membres d’Archive. L’artiste, c’est Dan Miller. Un Bruxellois tombé dans la marmite du rock/folk quand il était petit. La chemise à carreaux, la gratte acoustique et, surtout, un talent insolent et une voix désarmante. Et puis il y a le concept, qui fait le lien entre les deux. Un lien tellement évident et original à la fois: une petite quinzaine de spectateurs seulement, tous subjugués et assis sur des coussins rouges aux pieds des trois artistes (formule inédite, avec un piano) et la musique résonnant dans des casques de manière à instaurer un rapport encore plus familier entre l’artiste et son auditeur. “ Quand on m’a proposé d’inaugurer ce concept, je n’ai pas hésité une seconde ”, raconte Dan Miller. “ C’est une manière totalement différente d’appréhender le concert. Le son va directement de la bouche de l’artiste à... l’oreille du spectateur. Ce qui est assez déstabilisant au début pour nous, c’est l’absence d’applaudissement.

” Qu’il se rassure, si on n’a pas applaudi, c’est uniquement pour optimiser la qualité de l’enregistrement. Au contraire, on a adoré. Le concert, filmé intégralement et articulé autour de ses deux albums, sera bientôt disponible online. Un morceau, “ Picture ” choisi par le public, a également été enregistré afin d’apparaître sur une compilation consacrée à la scène émergente belge. Le concept, lui, sera appelé à se développer avec d’autres artistes. Quant à Dan Miller, il débute ce dimanche une tournée de quelques dates. Ce sera à nouveau au “ Bouche à Oreille ” (rue Félix Hap) mais cette fois dans une formule plus classique et plus rock. On n’a même plus envie de vous parler d’“ artiste à découvrir ” car pour nous il est déjà incontournable...