« L’explosion du nombre

de radars sera intenable » !

<span name=cutline_content dam:org_class=paragraph displayname=cutline_content dam:orgTag=cci:cutline_content><p dam:orgTag=cci:p>Trop de p.-v.</p></span><p dam:orgTag=cci:p><span name=cutline_credit_c dam:org_class=character displayname=LEGENDE_CREDIT dam:orgTag=cci:cutline_credit_c>Vincent Rocher</span></p>

Trop de p.-v.

Vincent Rocher

- Vincent Rocher

Rien ne va décidément plus entre le monde politique et judiciaire ! En plus de cette pénurie de main-d’œuvre dans la Justice, que les syndicats attribuent aux ministres successifs dont l’actuel Koen Geens (CD&V), il y a les mesures annoncées par le gouvernement wallon qui va étrangler encore un peu plus les parquets. On parle ici des parquets de police, pris de vitesse par l’automatisation accrue des radars, qui les inondent de p.-v.. « L’Agence wallonne pour la sécurité routière vient d’annoncer qu’elle voulait multiplier encore le nombre de radars, flasher 24 h sur 24 avec une tolérance minimale (purement technique). Cette annonce est en complet décalage avec la capacité des parquets et des tribunaux de police ! », regrette le procureur du Roi de Liège, Philippe Dulieu.

En demandant aux policiers de flasher de manière plus intelligente (endroits et heures dangereux et avec une tolérance), ce procureur était parvenu à faire diminuer les p.-v. de 30.000 à 15.000 sur Verviers et Huy et de 108.000 à 77.000 sur Liège, en 2 ans. De la sorte, aucune infraction ne restait impunie. L’annonce de l’AWSR risque de réduire ses efforts à néant.

F. DE H.