“À 5 ans, je devais satisfaire sexuellement les nonnes”

Durant cinq ans, un petit Brugeois a été abusé par des nonnes à Courtrai, à l'ancien orphelinat Stella Maris. Ce matin, il témoigne pour Sudpresse.

Rédaction en ligne

Publié le 04/01 à 12h00

Les faits se déroulent entre 1965 et 1970. Âgé de 5 ans au début de son calvaire, un petit Brugeois a été durant 5 ans la victime d'abus sexuels de la part de deux nonnes. “ J'avais 5 ans et je devais satisfaire les nonnes ”, raconte cette victime, aujourd'hui âgée de 50 ans et qui veut rester anonyme. “ Elles utilisaient mes mains pour se caresser elles-mêmes et se donner du plaisir. Je devais aussi dormir avec elles. ”

Pendant 5 ans, il sera régulièrement victime d'abus de la part de “ sœur Germaine ” et de “ sœur Cécile ”, aussi appelée “ Tante Cécile ”, mère supérieure de l'orphelinat Stella Maris de Courtrai.

On peut parler de viols. Ne serait-ce qu'à cause de l'âge de l'enfant, mais en plus, outre des attouchements sur la poitrine, les nonnes obligeaient le garçon à des caresses vaginales et à du sexe oral. “ Les jeux sexuels duraient parfois deux heures ”, précise la victime.

>Un témoignage à découvrir dans nos éditions de ce mardi