Publié le Jeudi 26 Décembre 2013 à

Régions > Liège > Actualité

Une méningite foudroyante emporte un bébé d'un an: "En moins de 24 h, ma princesse Léna est morte"

Laurence Piret

Le week-end dernier, une petite fille âgée d’un an est décédée au CHR de la Citadelle, à Liège, d’une méningite bactérienne foudroyante, 15 heures après son admission à l’hôpital. « Nous n’avons rien pu faire pour la sauver », témoigne Christelle, sa maman effondrée.


Jean-François, Louka, Titia et Léna au temps du bonheur.

Jean-François, Louka, Titia et Léna au temps du bonheur.

« Tout est allé tellement vite qu’on ne réalise pas encore qu’elle nous a quittés. » Christelle et Jean-François Andrien, les parents de Léna, sont sous le choc. Samedi, en moins de 24 heures, leur petite famille a été terrassée par la disparition de la petite fille. Celle-ci venait de fêter son premier anniversaire, le 27 novembre dernier. « On avait fait la fête le 7 décembre. Elle n’a même pas eu le temps de jouer avec tous ses jouets. »

Dans la nuit de vendredi à samedi, la petite fille se réveille, en pleurs. « Ce n’était pas dans ses habitudes. Elle avait un peu de température et une diarrhée. Comme la veille, elle était en forme, j’ai juste pensé qu’il s’agissait d’une petite gastro. Elle s’est rendormie et, le lendemain matin, elle a bu la moitié de son biberon », témoigne Christelle, qui habite à Visé (région liégeoise).

Taches violacées

Mais le matin, la maman remarque des taches, violacées, sur le corps de son bébé. « Elles se propageaient vite. Ce n’était pas normal, je n’avais jamais vu cela. On est donc allé à la Citadelle ».

Prise en charge directement, la petite fille est admise aux soins intensifs car son état se détériore vite. Trop vite. Le diagnostic tombe : elle a une méningite bactérienne, une forme plus rare mais beaucoup plus sévère de la maladie. « Je n’en avais jamais entendu parler auparavant. Léna souffrait, elle pleurait. Son corps était couvert de taches mauves, comme des coups bleus. Ils ont essayé de la soigner, ils ont dû l’intuber pour l’aider à respirer. Elle a essayé de lutter. Mais elle n’a rien pu faire. À 23 heures 15, elle a fermé les yeux avec nous. Ma princesse était partie ».

Retrouvez toutes les informations dans nos éditions de ce jeudi.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent