Publié le Mardi 9 Juillet 2013 à

Régions > Namur > Actualité

Namur Confluent Culture: Maxime Prévot invite Eliane Tillieux à davantage de retenue

Belga

Maxime Prévot, bourgmestre de Namur, s’est dit lundi «déçu» par les récents propos d’Eliane Tillieux, cheffe de l’opposition socialiste, le qualifiant de «dictateur». Pour lui, ces «propos mensongers, cinglants et caricaturaux» sont indignes de quelqu’un exerçant des fonctions publiques et ministérielles.

Le livre blanc «Namur Confluent Culture» est constitué de plusieurs projets concrets pour développer la culture à Namur (comme une salle de concert de 3.000 places par exemple) pour les dix prochaines années.

D’avril à juillet 2012, les acteurs culturels ont été invités à participer à quatre tables rondes sur la culture, «auxquelles l’opposition était conviée», rappelle le bourgmestre. Ensuite, dès avril 2013, le document a été soumis à la consultation du secteur culturel, des Namurois, des conseillers communaux, de la majorité et de l’opposition.

Alors quand Eliane Tillieux reproche à Maxime Prévot de faire cavalier seul, sans concertation avec les autres niveaux de pouvoir, et en ayant peu consulté le secteur, le bourgmestre se dit choqué. «S’il est inscrit en gras sur ce document ’sousmis à consultation’, cela veut bien dire que je ne suis pas dans une démarche de ’à prendre ou à laisser’»,

Documents à l’appui, il a souhaité montrer que les différents interlocuteurs avaient été consultés. «Dire que je confisque le débat et que je corsète le secteur, c’est faux! Je ne comprend ni le calendrier (le PS fait ses reproches des mois plus tard), ni le fond, ni l’intérêt du discours d’Eliane Tillieux», a-t-il indiqué. Maxime Prévot l’invite a davantage de retenue.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent