Publié le Mercredi 27 Mars 2013 à

Régions > Liège > Sports

Basket (D1): le club de Pepinster disparaît

Rédaction en ligne

La disparition d’un club de basket, de D1, en Province de Liège n’est pas une première. Avant Pepinster quatre autres avaient jeté le gant : le Standard qui évoluait dans l’ancien Country hall, puis Spirale Liège (Cointe) l’ex BC Verviers lui-même ex S.F.X Verviers, enfin plus près Huy et St-Louis !

gds

La dissolution du club de Verviers-Pepinster aura inévitablement des conséquences pour son voisin de Liège Basket. À court, moyen et long terme qu’en sera-t-il ? Nous avons posé la question au directeur du team de la Cité Ardente, Laurent Costantiello.

Le sentiment : «  Cela fait mal car on se rend compte que personne n’est à l’abri. Cela nous renforce à rester très vigilant et je n’ai pas à juger la gestion de Pepinster.  »

Le sportif : «  Pour les playoffs, entre Louvain et nous c’était du 50-50, maintenant plus !  »

Le recrutement : «  Dans l’immédiat les joueurs de Pepinster sont libres mais il n’est pas question de se jeter dessus. C’est certain que si nous n’avions pas des joueurs comme Gillet, Iarochevitch ou Monteiro, que des profils comme Fergusson, Morris et Moray pourraient nous intéresser avec ce qu’ils ont montré.  »

Le public : «  Je comprends la grande déception des supporters surtout ceux-là qui aimaient le basket et leur club. C’est une affaire personnelle. Notre porte est ouverte.  »

Le derby : «  La fièvre du derby nous manquera sportivement car la concurrence est une bonne chose à ce niveau. C’était un sommet de la saison.  »

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent