Publié le Jeudi 9 Février 2012 à

Régions > Liège > Sports

Catch: l'école de Bellomo s'exporte

Rédaction en ligne

L’ancien catcheur professionnel Salvatore Bellomo a organisé un voyage aux Etats-Unis avec plusieurs de ses catcheurs dont Antonio Giliotta. Le but de se périple est d’améliorer la technique de ses lutteurs et participer à quelques combats.
Giliotta alias Le Gigolo exécutant l’une de ses prises T.V.A

Giliotta alias Le Gigolo exécutant l’une de ses prises T.V.A

Pour approfondir la formation de ses catcheurs, Salvatore Bellomo se rendra ce 12 février aux Etats-Unis pour un voyage de 10 jours. “ Nous irons d’abord en Pennsylvanie suivre des entraînements et faire quelques combats. Ensuite nous irons en Floride à la fédération WXW Hall of Fame”, déclare Bellomo, créateur de la Belgian Wrestling School de Seraing.

Antonio son élève, depuis 5 ans, fera aussi le voyage pour s’améliorer bien qu’il ait déjà 50 combats à son actif et trois titres. “J’ai été champion par équipe en 2009, champion poids lourds en 2010 et depuis novembre de cette même année je suis champion européen et je ne suis pas près de prendre ma retraite (rires).” L’autre aspect primordial du catch est l’identité du personnage joué car c’est avant tout un sport de divertissement où la relation avec le public est très importante. Le personnage de Giliotta s’appelle “Le Gigolo”. “C’est à mon mariage que l’idée de ce personnage met venue”, confie Antonio. “La femme du président me voyant en costume m’a dit que je pourrais faire le gigolo sur le ring (rire). L’idée m’a amusé. J’ai décidé de travailler ce personnage.” La BCWF, la fédération aussi créée par Bellomo, propose 2 shows par mois, la salle n’est pas toujours comble mais peu importe. “Ce qui me plaît c’est d’exercer ma passion”, conclut Antonio.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent