Publié le Mercredi 30 Novembre 2011 à

Régions > Namur > Sports

Football (Namur): Cédric Munaut (Spy) se voit bien en finale de la coupe

Rédaction en ligne

Les récents et tristes événements dans le corps arbitral font débat cette semaine dans notre “Café des Sports”. Nous avons aussi demandé à Cédric Munaut si son club, Spy, pouvait décrocher la lune en coupe de la province.
Les Spirous marchent du tonnerre ces derniers temps, à l’image des Standardmen, alors que Goor et Jorgacevic font causer. MONTAGE SUD PRESSE

Les Spirous marchent du tonnerre ces derniers temps, à l’image des Standardmen, alors que Goor et Jorgacevic font causer. MONTAGE SUD PRESSE

Spy se porte bien, et dans le noyau de Dominique Cuvelier, Cédric Munaut fait parler de lui, au même titre que quelques autres jeunes. Au point d’être déjà cité dans des formations plus huppées.

En ayant fait ses classes à Namur, serait-ce un retour aux sources pour le prometteur médian des Spirous?

N’allons pas trop vite en besogne. Nous réalisons un excellent premier tour en championnat. Avec seulement trois points de retard sur le leader, nous pouvons encore avoir notre mot à dire pour le titre.

L’équipe est beaucoup plus régulière que dans le passé et l’ambiance dans le groupe est également un atout important. ”

Et la coupe, qu’en pense-t-il? “ Une finale est, bien sûr, un plus pour un joueur, mais le championnat reste la priorité, avec le tour final comme objectif. ”

LES QUESTIONS DU CAFÉ DES SPORTS DE CE MERCREDI

>1. Tentatives de suicide chez les arbitres: la pression est-elle trop forte?

>Cédric Munaut: “ NON. En amateurs, les joueurs respectent les arbitres. Si pression il y a, elle vient des supporters, qui ne les ménagent pas.

Au plus haut niveau, il y a certainement plus de tension, à cause notamment des enjeux financiers.

C’est aussi le rôle des fédérations de les protéger car sans eux, le football n’est pas possible.

>2. Les transferts de Goor et Jorgacevic: normal?

>Cédric Munaut: “ OUI. Le football professionnel est ainsi fait maintenant. A partir du moment où toutes les règles sont respectées, il ne doit pas y avoir de contestations. Mais encore une fois, le nerf de la guerre dicte certaines conduites. Beaucoup de joueurs n’ont plus d’attache sentimentale à un club, l’argent prend de plus en plus le pas sur l’aspect sportif. Et là, c’est regrettable.

>3. Le Standard se qualifiera-t-il dès ce mercredi en coupe d’Europe?

Cédric Munaut: “ NON. J’espère que ce sera le cas, pour le football belge, mais je ne crois pas les Liègeois capables de rivaliser avec Hanovre. Même si les Rouches ont acquis une certaine stabilité en championnat, l’Europe, c’est encore une autre dimension. Et malgré un public extraordinaire, je ne pense pas que ce sera suffisant pour assurer directement la qualification lors de ce match.

>4. Spy a-t-il une voie royale vers la finale de la coupe?

>Cédric Munaut: “ OUI. Le tirage nous est favorable jusqu’aux quarts de finale. Nous avons évité quelques gros morceaux pour nos deux prochains rendez-vous. Les grosses cylindrées de P1 qui vont en découdre directement, c’est aussi un avantage. En demi-finale, en matches aller-retour, tout est possible, quel que soit l’adversaire. Une finale, c’est aussi un plus pour les joueurs. ”

>Une page à lire dans votre journal de ce mercredi 30 novembre.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent