Publié le Samedi 7 Octobre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

«Annonce catastrophique pour la mobilité bruxelloise»: le MR accuse Pascal Smet de négligence à propos de l'état du viaduc Hermann-Debroux

Rédaction en ligne

Plus de 50.000 automobilistes passent tous les jours au viaduc Hermann-Debroux, c’est dire si sa fermeture ne concerne pas que les Bruxellois. Les dommages qui ont été observés provoquent une crise au sein des autorités bruxelloises. Car il y a un an et demi que l’échevin MR Vincent De Wolf avait interpellé Pascal Smet, chargé de la Mobilité, pour lui demander un audit sur tous les ouvrages d’art dans la capitale.

Comme on peut le lire dans Le Soir, l’interpellation remonte à mars 2016. « À l’époque, je lui avais rappelé qu’il n’y a pas que des tunnels à Bruxelles, il y a aussi des ponts, des viaducs », déclare Vincent De Wolf qui repproche à Pascal Smet sa négligence. un an plus tard, il revenait à la charge et ce n’est qu’il y a quelques jours que Pascal Smet avait fourni une réponse plutôt rassurante, estimant que « les ponts n’étaient pas dans un si mauvais état que ce que certaines personnes pensaient ».

« Cette annonce est catastrophique pour la mobilité bruxelloise qui est déjà au point mort sur une bonne partie du territoire et, partant, qui coûte près d’un demi-milliard d’euros aux entreprises. Il est temps que le gouvernement bruxellois cesse ses formules incantatoires et agisse sans tarder », commente de son côté le député fédéral Gautier Calomne.

Réunion de crise

Ce samedi matin, une réunion a eu lieu au cabinet de la Mobilité afin de dégager des pistes. La rencontre avec les acteurs locaux a permis de proposer des pistes de réflexion pour améliorer la situation, car des embarras de circulation ont déjà été signalés samedi. «On a évalué si les mesures mises en place en termes de balisage, de signalisation et de déviation fonctionnaient correctement», explique Camille Thiry. «Des solutions plus intéressantes doivent être apportées. La réunion nous a permis d’échanger toute une série d’idées avec la commune, idées qu’on doit décider de concrétiser ou non cette après-midi. Cela devrait nous permettre de proposer des solutions alternatives si la fermeture perdure.» Il a notamment question d’un renforcement des transports en commun.

Bruxelles Mobilité conseille pour l’instant aux navetteurs d’éviter la zone Delta pour entrer et sortir de Bruxelles et de privilégier le ring et Tervuren. Pour la circulation locale, les déviations passent, dans le sens sortie de ville, via l’avenue Beaulieu et l’avenue Herrmann-Debroux. Dans le sens entrée de ville, elles empruntent la chaussée de Wavre.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent