+

Univers > Foot > Diables Rouges

Divock Origi espère recevoir du temps de jeu: «J'ai lu que le coach était satisfait de moi…»

Rédaction en ligne |

Publié le Jeudi 5 Octobre 2017 à

Photo News

L’attaquant de Wolfsburg veut retrouver le terrain après plusieurs mois sans jouer en équipe nationale.

Sous Roberto Martinez, Divock Origi n’a joué que 67 minutes lors de la rencontre amicale face à l’Espagne le 1er septembre 2016. Avec l’incertitude entourant Romelu Lukaku et le forfait de Christian Benteke, l’attaquant de Liverpool, prêté cette saison à Wolfsburg, espère recevoir du temps de jeu face à la Bosnie-Herzégovine samedi ou contre Chypre mardi prochain.

Touché à la cheville, Romelu Lukaku est plus que jamais incertain pour le déplacement des Diables Rouges samedi à Sarajevo. Le sélectionneur Roberto Martinez pourrait apporter quelques changements à la pointe de l’attaque. Les jeunes Michy Batshuayi et Divock Origi sont donc en balance à quelques jours du rendez-vous international. «  J’espère recevoir une chance et j’essaie de rendre le choix difficile au sélectionneur  », a commenté Origi en conférence de presse jeudi à Tubize. «  Michy et moi avons chacun nos qualités  ».

«  C’est vrai que je n’ai pas joué depuis le match face à l’Espagne. Mais nous possédons un groupe talentueux et depuis lors j’ai grandi en tant que joueur. Je me sens bien et je suis prêt à le montrer si le sélectionneur a besoin de moi. J’ai pu lire qu’il était satisfait de moi en ce moment, mais nous n’en avons pas encore parlé  », a poursuivi Origi, auteur d’un but en Bundesliga cette saison.

Prêté à Wolfsburg, l’attaquant belge, qui côtoie Koen Casteels et Landry Dimata, vient d’enchaîner cinq titularisations consécutives avec son club, actuel 12e de Bundesliga avec 7 points. «  Ma situation a changé à Liverpool et nous avons trouvé une solution. C’est dommage que nous connaissions autant de blessures en ce moment, mais lorsque les blessés reviendront, nous deviendrons plus forts. Avec l’arrivée de Martin Schmidt, nous devons nous adapter à un nouveau système. J’ai marqué lors du premier match de Schmidt et j’ai prouvé que je me suis rapidement acclimaté au rythme en Allemagne  », a conclu Origi.