+

Univers > Foot > Foot international > Allemagne

Bundesliga: le Bayern Munich tente de faire revenir Jupp Heynckes

Rédaction en ligne |

Publié le Jeudi 5 Octobre 2017 à

L’entraîneur allemand (72 ans) confirme avoir reçu une offre mais réfléchit encore.

L’ancien entraîneur du Bayern Munich Jupp Heynckes, 72 ans, a confirmé jeudi avoir reçu une offre du club bavarois pour succéder à Carlo Ancelotti sur le banc de touche jusqu’à la fin de la saison, mais affirme n’avoir pas encore pris sa décision.

«  Ce n’est pas encore clair ni définitif  », a déclaré le vainqueur de la Ligue des champions 2013 avec Munich au quotidien Rheinischer Post Online. «  Je dois encore analyser tout cela. Il y a quatre ans et demi que j’ai arrêté avec le Bayern, et le football a continué à évoluer  ».

Retraité depuis cette date, l’ancien international se dit tout à fait en forme et capable de prendre le poste, mais souhaite étudier au calme la proposition. Il n’a pas donné de date pour sa réponse.

Dans cet entretien, il confirme qu’il a rencontré le trio dirigeant du Bayern Uli Hoeness (président), Karl-Heinz Rummenigge (président du directoire) et Hasan Salihamidzic (directeur sportif), qui lui ont «  offert de prendre l’équipe jusqu’à l’été 2018  ».

Jeudi matin, le quotidien Sport Bild affirmait qu’il allait succéder à Carlo Ancelotti sur le banc du club champion d’Allemagne jusqu’à la fin de la saison.

Jupp Heynckes a écrit la plus belle page récente de l’histoire du Bayern, en remportant le triplé coupe-championnat-Ligue des champions en 2013, dernière victoire du club dans la compétition reine européenne.

Ce choix répondrait à une certaine logique. Pour remettre de l’ordre dans un vestiaire très perturbé, le Bayern estime avoir besoin d’un bon connaisseur du club et de ses arcanes.

«  Il a pour lui de connaître plusieurs joueurs comme Neuer, Boateng, Müller, Alaba, Javi Martinez, Ribéry ou Robben, qu’il a dirigés avec succès entre 2011 et 2013. Et il a déjà rendu service au FC Bayern dans une situation similaire, pendant six semaines en fin de saison 2009, après l’éviction de Jürgen Klinsmann  », note jeudi matin le magazine du football Kicker.

Le Bayern est troisième de la Bundesliga après 7 journées et a subi une lourde défaite à Paris en phase de poule de Ligue des champions (3-0), qui a été à l’origine de l’éviction d’Ancelotti.

Les deux entraîneurs allemands pressentis, l’ex-coach de Dortmund Thomas Tuchel et l’actuel technicien d’Hoffenheim Julian Nagelsmann, n’ont aucune expérience de la grande maison bavaroise.

Heynckes présente en outre l’avantage, compte tenu de son âge et de sa situation, de pouvoir partir dès la fin de saison, ce qui donnerait au club le temps de chercher une solution pérenne pour monter un nouveau projet avec un entraîneur.

Heynckes a déjà entraîné trois fois le Bayern, de 1987 à 1991, brièvement en 2009, puis de 2011 à 2013.

L’équipe est pour le moment dirigée par le Français Willy Sagnol, qui était l’adjoint d’Ancelotti, mais qui semble n’être qu’un intérimaire dans l’esprit des dirigeants du club.