Publié le Jeudi 5 Octobre 2017 à

Fun > Télé

La guerre est déclarée entre «Touche Pas à mon Poste» et «Quotidien»: un chroniqueur de Cyril Hanouna dévoile les SMS de pression des équipes de Yann Barthès (vidéo)

Rédaction en ligne

La rivalité qui oppose les deux talk-shows phares de France n’est plus à démontrer. Les SMS dévoilés hier dans l’émission de Cyril Hanouna, et qualifié de « coup de pression » de la part de Quotidien sur les invités de Touche pas à mon Poste, n’ont fait qu’envenimer les choses.

Capture vidéo

L’affaire n’a pas plu à Cyril Hanouna et Benjamin Castaldi. C’est d’ailleurs ce dernier qui, lors de l’émission de ce mercredi 5 octobre, a pris la parole pour accuser les équipes de « Quotidien », le talk-show de TMC présenté par Yann Barthès, de faire pression sur les invités qui viennent dans Touche pas à mon Poste.

Il faut dire que les deux émissions les plus regardées en France se livrent une lutte sans merci pour afficher leur suprématie et ce, depuis plusieurs années.

« Lundi nous recevions Pierre-Ambroise Bosse (champion du monde d’athlétisme) et, dans les coulisses, en discutant avec le champion et son agent nous avons découvert certaines choses » commence l’ancien animateur de TF1. « Ce dernier nous a raconté et, surtout, montré les textos qu’il avait reçus lorsque le programmateur de Quotidien a appris que Pierre-Ambroise allait venir dans l’émission. »

Ami de longue date de Cyril Hanouna, le champion du monde français avait en effet promis à son ami de venir dans Touche pas à Mon Poste. Une décision que le producteur de Quotidien a très mal pris. Photo à l’appui, Benjamin Castaldi, énonce alors le message reçu par l’agent de l’athlète.

« Après avoir décalé l’invitation pour que Pierre-Ambroise Bosse prenne du repos, tu m’as dit que tu me recontacterais et que je serais le premier au courant pour son interview. J’avais entièrement confiance en toi, or j’apprends sur Twitter qu’il va en fait chez TPMP. Pierre-Ambroise Bosse passe ainsi du 1er talk-show de France au profit d’une émission qui a très mauvaise presse. »

Un SMS que le chroniqueur a commenté de la sorte : « C’est un mode de pression qui doit dater des années 90. De dire qu’on a mauvaise presse, ce n’est pas très sympathique et ce n’est pas vrai. Je trouve cette méthode franchement dégueulasse. Et pour le premier talk-show de France, si on fait un peu l’histoire depuis cinq ans que vous êtes face de Yann Barthès, il y a eu quoi… 1 000 émissions ? Et il vous a battu 50 fois ».

Cyril Hanouna a commenté ces faits en prenant l’exemple de son ami Jamel Debbouze qui avait demandé et obtenu son accord pour faire la première de Quotidien. « Ne prenez jamais en otage les artistes » a ainsi expliqué Baba. Non sans oublier de lancer une petite pique à son concurrent juste derrière : « La dernière je lui ai proposé de prendre un café pour régler nos problèmes, il a eu peur et il voulait aller porter plainte à la police ! Donc j’arrête de l’appeler car il est un petit peu fragile… »

À n’en pas douter, Yann Barthès devrait réagir ce soir dans son émission. La guerre entre les deux talk-shows est loin d’être finie.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent